Confinement – Semaine #4

estelle Confinement 1 Comment

Je m’impressionne chaque jour de notre capacité d’adaptation.

Si on m’avait dit un jour : « tu vas devoir travailler chez toi tout en gardant les enfants, en ne pouvant sortir qu’une heure par jour ». Cela aurait été sans appel : « JAMAIS DE LA VIE !!!!! ».

Eh bien, nous y sommes…depuis presque un mois. Aujourd’hui, cela nous paraît presque naturel de jongler entre ordi et chansons, entre « conf call » et jeux de chevaux, et d’assurer l’intendance qui va bien.

Certains parents de jeunes enfants, travaillant comme nous, ont fait le choix d’une répartition en « demi journée ». L’un faisant la garde du matin, l’autre celle de l’après-midi.

Nous avons souhaité « profiter » de cette situation inédite pour nous réserver des moments en famille l’après-midi. Nous nous alternons donc le matin (1 à 1h30 de travail chacun). Nous profitons de la sieste pour ressortir les claviers (nous pouvons compter sur 2h de calme). Puis c’est le soir que tout recommence et où nous sommes finalement les plus efficaces pour avancer sur nos « devoirs », entre 20h30 et 23h…parfois même plus.

Ce planning ne nous laisse que peu (voir pas du tout) de temps personnel. Je grappille quelques minutes de yoga le matin (où là, j’avoue que les dessins animés nous aident bien) et le week-end, où la sieste me sert à alimenter ce blog et faire quelques lectures inspirantes.

C’est lors de nos sorties quotidiennes que Yo et moi prenons le temps d’échanger, pendant que les enfants profitent du paysage dans leur carriole. C’est un temps bénéfique pour nous. Nous rêvons du monde d’après, réévaluons nos projets d’avenir, faisons le point sur la situation politique, économique, environnementale. Nos discussions sont parfois mêlées de beaucoup d’anxiété, parfois de beaucoup d’espoirs.

Cette semaine, pas de maîtresse pour Ava… Vacances obligent, nous avons testé « l’école démocratique » : jeux libres et stimulations de l’environnement direct.

J’ai toujours dit qu’Ava était une « plasticienne »…d’autant plus quand on la laisse libre. Elle découpe, colle, dessine et invente de magnifiques châteaux…
On ne pouvait malheureusement pas passer à côté du masque Licorne…
Boîte en papier, réalisé grâce aux bonnes idées envoyées par mon CE (qui compte des personnes en or)
« Bonjour ». Une carte pop-up très simple à réaliser grâce à ce tuto.
Ouverture d’une annexe de la chambre sur notre mini balcon…
Observation des coccinelles
Un bâton…et l’imaginaire s’envole
Retour aux plaisirs simples : grimper dans les arbres
Les dessous du télétravail : Hélios participe à une de mes conférences téléphoniques
Je vous laisse imaginer le degré de concentration quand il faut gérer réunions et enfants (et quand ce n’est pas notre tour d’être au calme)
A mes heures perdues, je picore des moocs sur Internet : Villes de demain, économie circulaire, transition…
Et tous les soirs, à 20h, nous applaudissons avec nos quelques voisins pour saluer le travail de celles et ceux qui sont sur le front.

Comments 1

  1. Chapeau bas Chère estelle pour arriver à tout concilier, télétravail, les p’tits chéris et tout et tout… Comme quoi nous sommes pleins de richesses insoupçonnées pour faire face à une situation inédite.
    Si le confinement est sportif pour vous, au moins pour moi, il a l’avantage de voir grandir Hélios ( je l’avais quitté à la naissance) et de découvrir super Hava qui impressionne avec toutes ses réalisations.
    Le 11 mai va bientôt arriver: ouverture de l’école, de la crèche et un peu de liberté retrouvée.
    Amicalement
    Régine Feldmann
    (Fnar Aropa)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *